Mentions légales - ©2017 W Agency

Pub façon podcast : un levier incontournable en 2020 ?

      En matière de webmarketing, chaque année voit l’émergence de nouvelles tendances. Depuis quelques temps déjà, vous avez certainement entendu parler de “podcast”, ou contenus audio plus ou moins longs, déjà exploités par les marques pour leurs stratégies business. Pourtant cette année, il semblerait que ce type de contenu remonte progressivement en tête du podium. Comment expliquer cet engouement ? Qu’est-il essentiel de savoir avant de se lancer dans la création de podcasts ? Nous avons souhaité faire le point pour vous à ce sujet.

Le podcast : une réponse adaptée aux tendances d’un monde connecté

Une publicité vocale pour s’adapter aux usages

Assistants vocaux sur mobile, enceintes connectées à disposer un peu partout chez soi ou encore voiture connectée… il n’y a pas à dire, les supports vocaux constitueront sans doute le futur de nombreux secteurs. Mais est-il vraiment intéressant de tirer parti de ces nouvelles tendances à des fins promotionnelles pour sa propre marque ? Pour de nombreuses grandes marques qui se sont déjà positionnées, la réponse est oui. Certains acteurs tels que Spotify ont même entamé un virage à 180° en investissant des millions de dollars pour développer une offre podcast, ceci pour répondre aux besoins actuels grandissants des mobinautes.

D’après une étude de Midroll menée en 2018 sur les campagnes de 8 grandes marques, le podcast générerait 4,4 fois plus de conversions que les autres types de publicités. D’autres études prônent une augmentation de l’intention d’achat jusqu’à 10% et un impact nettement supérieur aux publicités statiques (même graphiques) et autres pop-ups plutôt intrusives.

Enfin, une autre étude de 2019 conduite par l’Interactive Advertising Bureau (IAB) affirme que le marché du podcast publicitaire aurait pris beaucoup d'ampleur : + 65% en deux ans aux Etats-Unis. En France, le marché est estimé à environ 600 000 € et les téléchargements sur smartphones et enceintes connectées concernent quant à eux un français sur dix (pour le moment).

Dans ce contexte, suivre la voie du podcast en 2020 ne semble ni anodin ni précipité, bien au contraire.

Zoom sur les avantages du podcast

Le podcast contribuerait, comme le support vidéo, à développer rapidement une connexion émotionnelle avec votre audience et à rester dans les esprits. Et oui : le fait de vous adresser verbalement à votre audience permet de renforcer le lien qui vous unit, d’entamer une vraie discussion, du moins d’en donner l’illusion.

Aussi de part son format, l’assimilation du message se fait presque de façon inconsciente par l’individu ciblé qui peut en pratique s’adonner à d’autres activités en parallèle de son écoute. Si l’on ajoute à cela le fait qu’il s’écoute seul, avec ses écouteurs (augmentant la disponibilité d’écoute), on obtient un combo gagnant.

Le podcast est enfin court et non intrusif, deux qualités qui ont déjà fait leurs preuves de façon très globale à l’échelle de la publicité chez les français. Il s’inscrit donc dans la lignée marquée des “snacking contents”, faciles à “consommer” et apportant une réponse précise à une intention de recherche de l’internaute.

En parlant d’intention de recherche… le podcast servira-t-il votre stratégie SEO ?

La réponse est oui ! (vraisemblablement). En 2018 déjà, Google avait annoncé vouloir intégrer le podcast dans ses résultats de recherche et a depuis lancé une nouvelle appli dédiée : Google Podcast. Attention ! Cela ne se fait pas tout seul. Il s’agira notamment de dire à haute voix les requêtes clés ciblées de votre stratégie SEO et de rédiger en quelques sortes un script SEO. Une optimisation plus “classique” devra également être de rigueur : optimisation du titre de votre podcast, de votre description… Enfin, le lien de votre podcast devrait être aisément partagé sur vos autres plateformes et votre site web, pour un maximum d’impact. Rien ne doit être laissé au hasard !

Implémenter une stratégie audio pour votre marque : quelques choses à savoir

Comment prendre la main sur le podcast ? Si cela peut sembler facile, il n’en est rien. Tout comme pour le format vidéo, sa conception implique des compétences transverses et surtout, du temps. Toutefois comme dit précédemment, ses avantages sont nombreux. Et si vous souhaitez tout de même tenter l’expérience, voici quelques choses à garder à l’esprit pour ne pas vous tromper.

  • Le podcast ne s’adapte pas à toutes les cibles. Même si la tendance du “moins lire” s’est généralisée, il n’en devient pas évident pour autant que tout le grand public consommera de l’audio. Le podcast est généralement adapté aux CSP + et aux femmes, du moins pour l’instant. Investir dans du podcast, c’est donc prendre le risque de ne pas obtenir de retour sur investissement significatif, du moins pour l’instant. Mais au même titre que les vidéos postées sur votre compte YouTube, il vous faudra persévérer.
  • On ne crée pas du podcast simplement pour du podcast (déjà, parce que ça prend du temps, et ça coûte de l’argent). Aussi, ce format reste un contenu de marque. Et comme tous vos contenus, celui-ci doit intervenir en réponse d’une réelle problématique client, comporter un discours concis et précis, concret. Il doit également s’intégrer dans votre stratégie de communication globale, répondre à un objectif et laisser transparaître votre ADN de marque. Vous l’aurez compris : un podcast ne s’improvise pas.
  • Mesurer le ROI d’un podcast sur une audience, ce n’est pas évident. Combien d’individus ont écouté votre contenu audio jusqu’à la fin ? Combien d’entre eux l’ont simplement téléchargé sans jamais l’ouvrir ? A l’heure où la mesure du ROI est encore primordiale pour la plupart des dirigeants, ce critère pourrait bien jouer en défaveur du podcast. Des technologies sont toutefois à disposition des marques pour mesurer au plus précis l’impact de leur campagne de podcasts grâce à la data mobile. Tout n’est donc pas “perdu”.

Le podcast existe depuis des années, mais on commence seulement maintenant à en percevoir le vrai potentiel. En 2020, vous aurez donc sans aucun doute un coup à jouer avec ce format si votre stratégie de communication est déjà bien rôdée et que vous recherchez de nouveaux leviers d’acquisition. Soulignons que se faire accompagner par des experts sera sans doute nécessaire pour optimiser au mieux votre nouveau fer de lance.

Contactez nous